La future loi climat prévoit un affichage environnemental pour informer les consommateurs sur l’empreinte écologique des produits alimentaires… Mais la méthode de calcul oublie de prendre en compte l’usage de pesticides et les atteintes à la biodiversité !

C’est l’Ademe (l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) qui a été chargée de produire la base de données (Agribalyse) permettant de connaître l’impact environnemental des produits agricoles, en suivant la méthode de l’analyse du cycle de vie (ACV). Cette méthode prend en compte les différentes étapes de la vie d’un produit et leurs effets sur l’environnement mais…mesure mal certains impacts négatifs, notamment ceux liés à l’usage des pesticides sur la santé humaine et n’intègre pas les atteintes à la biodiversité. Sans la prise en compte de ces enjeux, l’utilisation de l’ACV seule conduirait à favoriser les produits issus de productions et d’élevages intensifs (utilisant massivement pesticides, engrais de synthèse, antibiotiques, densité forte d’animaux…). Un exemple ? Les analyses ACV d’Agribalyse donnent une note plus favorable aux pommes conventionnelles qu’aux pommes bio. Il en va de même pour les poulets bio dont l’empreinte environnementale est jugée 2 fois supérieure à celle des poulets conventionnels par la méthode d’analyse !
En réaction, l’ITAB (Institut de l’agriculture et de l’alimentation biologique) soutenu par 15 ONG et acteurs de la bio a élaboré un “Planet-score”. Comme le Nutri-score pour la qualité nutritionnelle, il fournit un score agrégé sur une échelle de A à E, tout en donnant le détail des principaux impacts en matière de climat, de biodiversité, et d’impact des pesticides. Le Planet-Score apporte aussi une information complémentaire sur le bien-être animal.
Biocoop soutient cette démarche qui permet aux consommateurs d’identifier en toute transparence les différents impacts environnementaux des produits agricoles.
Nous appelons donc les pouvoirs publics à :
● se saisir du Planet-score comme référence pour le futur affichage environnemental des produits agricoles ;
● corriger les données relatives à l’impact écologique des produits et rectifier les biais présents dans la base de données officielle Agribalyse.
Vous pouvez aider à développer ce projet alternatif de Planet-score en remplissant ce questionnaire avant le 31 juillet

X